Delphine Alliens

Artiste Peintre Plasticienne

Je m’appelle Delphine ALLIENS, je suis peintre plasticienne. Je suis diplômée en Sciences du langage à l’Université de Toulouse et en Communication visuelle à l’école des Arènes, à Toulouse également.

J’ai un parcours atypique puisque je suis venue à l’art que très tard, il y a une douzaine d’années juste après mon diplôme de graphiste. Ma pratique artistique est fortement influencée par le courant expressionniste.

Pourquoi l’art ?

Je ne sais pas. Une question d’existence, de nécessité. L’art est un mode d’expression qui me permet d’exprimer au plus juste ce que je capte du monde. C’est une forme de transmission aussi à qui veut bien l’accueillir. Etant enfant, je me rappelle avoir voulu être écrivaine, mais c’est la peinture qui s’est imposée des années plus tard, c’est le médium qui exprime au plus juste ma parole. Je n’ai donc pas de souvenir précis, plutôt un glissement lent vers un autre monde. Depuis 2009 je développe une écriture graphique qui tourne autour du corps et de la figure humaine traduisant l’absence des êtres, leurs errances et leur effroi.

 

Quels sont vos sujets, comment travaillez-vous et abordez-vous votre sujet?

Le corps. Le corps comme extension de toute la complexité humaine. Nos peurs, nos fuites, nos sursauts de vie, nos existences, nos absences, nos mémoires sont les thèmes qui ressortent le plus dans mes travaux.

Mon travail questionne la place de l’Homme contemporain et l’empreinte qu’il laisse après son passage. C’est une question d’histoires, de vécus, de sensibilités, de blessures, de disparitions, d’absences que chacun peut explorer par le prisme de sa propre existence. Parfois mon travail se situe à ce moment-là, où la présence n’est plus tout à fait là et l’absence non encore advenue. Où l’odeur d’un souvenir, l’effleurement d’une présence, un geste en train de se faire, sont tout autant de traces laissées pour nous permettre, nous, vivants, en lien avec ce monde mouvant, de laisser aussi nos traces du passé. Tracer un chemin que d’autres effleureront, sentiront et garderont en mémoire.

 

Ma pratique artistique est jalonnée de temps d’ingurgitation, de temps d’observation et de digestion, puis de régurgitation. Toutes ces étapes sont nécessaires à l’élaboration de ma pensée et de mon geste artistique. Les temps d’ingurgitation sont très souvent une accumulation de photographie et d’écrits, dont la finalité n’a pas pour but d’enfermer ma pratique dans une reproduction fidèle de la réalité. Ces moments sont une nourriture nécessaire et boulimique pendant lesquels je prends des formes, des couleurs, des postures, j’appréhende et je mémorise le monde par le filtre de mon empathie et je restitue mes « d’impressions-mémoire » .Une nécessité presque obsessionnelle. Tout est une question de corps.

Dans ma pratique, tout passe par le corps émotionnel et expressif. Le corps est le réceptacle qui garde en mémoire les empreintes de l’existence. Le geste guide ma pensée et ma démarche. Le geste est à la fois contrôlé et impulsif, traduisant et transmettant ma pensée. C’est une peinture instinctive, exigeante et physique dans laquelle l’acte de peindre est appuyé, rapide, torturé, violent. Je veux sentir que mon travail exprime une vibration, un impact émotionnel qui résonne à chaque trait et à chaque geste. Et J’y engage tout mon être.

Mon travail est principalement influencé par l’actualité mais aussi par l’œuvre de Francis Bacon , Vladimir Velickovic, Egon Schiele, Vincent Van Gogh, Henri de Toulouse-Lautrec, Pablo Picasso, Christian Boltanski, pour ne citer que les principaux.

Quelles sont les meilleures réponses que vous avez eues concernant votre travail ? « Impressionné par la force de ton travail » « Je vois de la lumière dans cette obscurité »

Quels conseils donneriez-vous à d’autres artistes ? Je ne sais pas si je suis en mesure de donner un conseil.

Où vous voyez vous dans 5 ou 10 ans ? Je n’en ai aucune idée.

Signature photo  CREDIT PHOTO VINCENT CA
working photo D ALLIENS 2.jpg
IMG_20201110_181803.jpg
FIG 2 D ALLIENS .jpg
Crucifixion 1 Delphine ALLIENS.jpg
corpus D ALLIENS.JPG